7 avril 2020 Par Admin La Tortuga 0

Savoir écouter est un art

Je suis toujours impressionnée par le débit de paroles que peuvent avoir les personnes en discutant ensemble. En effet, quand je me retrouve dans un groupe et qu’un sujet est traité, je me rends compte que petit à petit, je prends le rôle de la spectatrice. 

Ce qui est étonnant alors, c’est que personne ne s’aperçoit de ma retraite. Bien au contraire, le groupe continue, je dirais, de parler car on ne peut nullement pas appeler ceci discussion.

Réellement, une personne n’est pas vraiment intéressée par ce que disent les autres, plus que par ce qu’elle-même voudrait dire.

Léonard De Vinci a dit: “Savoir écouter, c’est posséder, outre le sien, le cerveau des autres.”

En réfléchissant à ce comportement, je lui trouve plusieurs facteurs, qui ont beaucoup d’influence sur la manière qu’ont les gens pour discuter. 

Tout d’abord, la première éducation familiale, ensuite la culture et également la vie actuelle chargée de stress.

Tous ces facteurs font que des personnes, voulant discuter, parlent à haute voix, tous ensemble et en ne faisant pas très attention à ce que disent les uns et les autres. 

Si tu fais partie des personnes qui se comportent comme cité, et bien tu dirais peut-être que ce n’est pas tout à fait de ta faute car les 3 facteurs que j’ai cités ne dépendent pas de toi. Néanmoins, maintenant que tu les as connus, tu as acquis surement un certain niveau d’éveil qui pourrait te permettre, au moins, de te poser des questions la prochaine fois que tu te retrouves dans un groupe de discussion.

 

Dans ma classe, il m’arrive souvent de proposer des jeux de rôles à mes étudiants, notamment, un jeu pour lequel j’ai toujours eu de l’enthousiasme. Il s’agit de leur proposer un sujet de discussion qui soit “brûlant”, dans le sens où les étudiants se sentent très concernés et veulent tous donner un avis. 

Par contre, je leur pose une contrainte qui est la suivante: Chacun met sa main devant sa bouche et n’a le droit de parler que lorsqu’il demande l’autorisation et que tous ses camarades se soient tus.

Image par Gerd Altmann de Pixabay

C’est un jeu simple mais qui porte pour les étudiants beaucoup d’apprentissage sur eux-mêmes. Effectivement, ce qui est intéressant à noter dans ce jeu, c’est surtout la conscience des étudiants par rapport à leurs comportements. Ils se mettent souvent à rire d’eux-mêmes, car ils se rendent compte, généralement pour la première fois qu’ils ne sont pas capables de se retenir pour parler.

 

Et toi, est ce que tu penses que tu sais bien écouter? Qu’elle est ton expérience en rapport à ce sujet?

_____________________________ 

Si les sujets traités dans ce blog t’intéressent, tu peux t’abonner ICI ou sur la page d’accueil et recevoir directement les nouveaux billets.

Image de l’entête L’” Ecoute”  de Henri de Miller, près de St Eustache church par Ivo Jansch